[./temoignagespag.html]
[./aventurespag.html]
[./luan_accueilpag.html]
[./reseaupag.html]
[http://arthrogrypose.forumactif.fr]
[http://www.arthrogrypose.fr]
LUDOVIC Permettez moi de me présenter. Je m'appelle Ludovic, j'ai 34 ans, je suis contrôleur de gestion dans un groupe international, et je vis à Paris. Si je vous envoie cet e-mail, c'est que je suis venu consulter le site Internet de votre association : www.arthrogrypose.com. Tout simplement génial !!! Moi-même atteint par cet handicap, j'ai lu, avec attention l'ensemble des témoignages, qui m'ont tous beaucoup ému. Ce qui en ressort et qui, à mon avis, est évident, est l'importance de l'entourage familial / amical. Sans nos parents, frères, soeurs, amis, nous ne pourrions, sans doute pas, nous en sortir aussi bien (physiquement et moralement). Mon handicap touche mes quatre membres, les deux poignets, les épaules qui ne sont pas complètement libérées, la hanche gauche, les deux genoux, et pour finir en beauté, les deux pieds !!! Quand je suis né, les médecins ont dit à mes parents : votre fils est intelligent (je pense qu'ils ont du se tromper : !!!) mais il ne marchera jamais !!! Le couperet était tombé, véritable électrochoc qui a donné à mes parents l'envie de leur prouver le contraire. Résultat des courses, avec beaucoup d'acharnement, de la part de mes parents, des médecins, et, oui un peu de moi aussi quand même, je marche, je conduis ma voiture, je travaille, et, ..., je suis en train de passer mon brevet de pilote privé (PPL - Avion)!!! Si j'arrive à convaincre les médecins aéronautiques, je serai le premier en France, et en Europe, à devenir pilote avec une arthrogrypose. J'y travaille avec une ferme détermination. Résultat d'ici deux ou trois mois. Vous l'aurez compris, je mène une existence quasi normale. Alors bien évidemment, tout ceci ne s'est as fait d'un simple claquement de doigt, une dizaine d'opérations, des heures de rééducation, et une veille de tous les instants de la part de mes parents pour toujours rester derrière moi et me pousser (quand il le fallait - et même quand il ne le fallait pas d'ailleurs) à accepter les différentes contraintes dues à cet handicap. Mais, comme le disait Cécile, dans son très beau témoignage, le jeu en valait la chandelle !!! Par contre, contrairement à elle, je ne pense pas que se considérer comme une personne handicapée soit une bonne chose, je pense qu'il est préférable de se sentir comme une personne valide, avec des limites un peu plus étendues. Je sais, je joue sur les mots, mais, pour moi, la différence est importante. A mon avis, on est tous (bipèdes ou non) atteints d'un handicap, la seule différence est qu'il se voit et qu'il se vit plus ou moins bien, mais cela dépend de chacun de nous. Cet handicap est, pour moi, davantage une chance qu'une fatalité. Il m'a permis d'aborder les choses avec, sans doute, une maturité différente. Je reste, en permanence, à l'affût de tous les bons moments de la vie, et il y en a beaucoup plus qu'il n'y parait. Ma devise : " Si tu veux, ..., tu peux " - vérifié dans 99 % des cas.
[mailto:ludique@club-internet.fr]
ludique@club-internet.fr
[./anne_sophiepag.html]
Anne-Sophie, née en 1978
Suite :
[./25_homepag.html]
[Web Creator] [LMSOFT]