[./temoignagespag.html]
[./aventurespag.html]
[./luan_accueilpag.html]
[./reseaupag.html]
[http://arthrogrypose.forumactif.fr]
[http://www.arthrogrypose.fr]
Annie Suite aux démarches de mon frère, j'apprends donc qu'il existe une association sur cette maladie peu connue et qui est la mienne : l'arthrogrypose. Bien sûr qu'elle m'intéresse, non pas que j'ai maintenant des besoins personnels, j'allais dire que le plus gros est fait (née en 1942) mais par solidarité. Je vais adhérer à l'association bien évidemment. Née en 1942 donc dans une famille d'agriculteurs, mes parents m'ont fait soigner tout de suite à Nancy jusqu'à l'âge de trois ans, hélas, l'excellent pédiatre est décédé, ils ont été orientés à l'hôpital Stéphanie à Strasbourg. En pleine guerre c'était la galère pour m'y conduire régulièrement et venir me rechercher au bout de trois semaines chaque fois. J'ai été opérée (mais là je n'ai guère de souvenirs). Bref, vers 5 ans j'ai été appareillée et ai marché toute seule, ça semblait miraculeux. J'ajoute que cette maladie touchait les 4 membres. Puis ce fut l'intégration, assez réussie d'ailleurs, à l'école primaire, grâce à une instit qui me portait dans les escaliers à chaque récréation. Bref, ensuite l'entrée en 6 ème au pensionnat des soeurs de la Doctrine à Nancy où je rejoignais ma soeur : c'est elle qui palliait à mes difficultés, toilette, habillage et mes nombreuses copines faisaient le reste : aide dans les escaliers etc... J'en garde un bon souvenir. Pour les deux dernières années, 1ère et philo, j'ai rejoint encore ma soeur au lycée mixte de Pont à Mousson. Là encore je fus heureuse entourées d'ami(e)s. Je n'ai obtenu que la première partie du Bac, n'étant pas une élève très studieuse. Trop de choses dans la vie attiraient mon attention. Puis vint l'heure terrible où j'annonçais que je voulais aller travailler. Faire quoi ? on n'en savait trop rien. Travailler c'est tout. Là il a fallu attendre au moins deux ans, j'allais chez mes frères et soeurs aider ou jouer avec leurs enfants. Mais je voulais travailler, je l'ai dit. Miracle, grâce au piston d'un ami de mes parents, mais dans notre cas il faut bien accepter cela, le 5 mai 1964 je suis rentrée aux Etablissements de Flavigny, d'abord pour faire classe aux enfants placés en quarantaine avant d'entrer au préventorium puis le reste, c'est à dire pendant 36 années,j'ai travaillé au standard. C'était un poste important, je veux dire par son trafic, tant l'établissement était immense. Au début j'étais logée dans l'établissement puis avec une amie nous avons pris un appartement dans le village - le rêve- là encore mon amie pallie aux carences de mon état, mais dans toutes ces années de travail, depuis 1964, où je me suis retrouvée sans grande soeur ni autre famille pour m'aider, j'ai acquis une autonomie inouïe. Restent les points noirs : escaliers sans rampe, trottoirs, bus, trains etc... ou si je tombe, ce qui arrive hélas de temps en temps, je ne peux pas me relever toute seule. Je crois que c'est ce qui me pèse le plus. Me voici donc en retraite avec des occupations sympas : musique et chants avec mon amie dans les maisons de retraite, scrabble, broderie et puis c'est vrai que j'ai une grande sensibilité qui me fait aller vers les autres : enfants en souffrance ou autres, enfin ça c'est moins facile. Voilà mon témoignage. A tous ceux qui me liront je dis ma profonde sympathie.
[./laurencepag.html]
Laurence, née en 1965
Suite :
Annie PLUNTZ 52 rue de Mirecourt 54630 Flavigny sur Moselle 03 83 26 72 82
[./25_homepag.html]
Depuis fin 2007, Annie est la présidente de notre association Alliance Arthrogrypose. Merci Annie pour l'investissement et le dévouement dont tu fais preuve pour l'association !
[Web Creator] [LMSOFT]