[./temoignagespag.html]
[http://www.arthrogrypose.fr]
[http://arthrogrypose.forumactif.fr]
Suite :
[mailto:boutier.mireille@wanadoo.fr]
[mailto:boutier.mireille@wanadoo.fr]
MIREILLE Bonjour, je m'appelle Mireille et je suis née le 11 septembre 1981. Comme d'autres personnes je suis atteinte d'une arthrogrypose sévère des quatre membres. Au début, les articulations de mes quatre membres étaient bloquées et raides, je ne pouvais malheureusement pas bouger car j'avais les muscles atrophiés. Alors dès ma naissance j'ai commencé à aller en rééducation tous les jours pendant trois heures, et là j'ai vite fait des progrès. A l'âge de deux mois j'ai été opérée d'une ernie, et pendant mon opération la kinésithérapeute a réussi à me débloquer le bras gauche à 90 et avec la rééducation à 110. Toutefois, malgré l'obstination de ma kiné, mon bras droit est toujours bloqué mais il y a quand même une petite flexion de 20. Tous les jours à la maison, après une longue séance en rééducation, ma mère prenait le relai et continuait à me stimuler à l'aide d'une brosse à dent, de plus on me mettait des atelles toutes les nuits. On a dit à mes parents que le plus dur serait de me mettre debout. Un jour, en voulant me mettre debout dans un coin, ma mère si fière a voulu partager cette découverte avec la famille, elle a reculé et ce fut la surprise ! J'ai fait mes premiers pas, elle a pleuré de joie. Dès l'âge de deux ans j'ai été scolarisée dans une école normale puis le collège et actuellement je suis en Bac Pro secrétariat pour devenir secrétaire juridique, j'attends maintenant une greffe musculaire pour le bras gauche. Je tiens à raconter une anecdote concernant le collège, le premier trimestre de sixième s'est très très mal passé, on m'a insultée de sale handicapée, on m'a menacée et battue. C'est donc pour cela que je ne voulais plus rentrer au collège. Voyant mes absences répétées, le proviseur inquiet a téléphoné et lorsqu'il a su tout le mal que l'on me faisait subir tous les jours il en a été très choqué. Mon père s'est rendu au collège dans une classe. Il a mis au courant les élèves de mon handicap et de mon courage d'avoir tenu trois mois là dedans. Il a remercié ceux qui m'ont aidé et il a dit à ceux qui m'embêtaient d'arrêter sinon il me retirerait par leur faute. Tous ont été à l'écoute et même ont tombé leurs larmes. Je suis restée au collège et j'ai passé mon brevet sans problème. En espérant vous apporter de l'espoir, je vous dis à très bientôt. Mireille BOUTIER 3 rue Turenne 34560 VILLEVEYRAC 04 67 78 05 17 boutier.mireille@wanadoo.fr
[./mariepag.html]
Marie, née en 1982
[./aventurespag.html]
[./luan_accueilpag.html]
[./reseaupag.html]
[./25_homepag.html]
[Web Creator] [LMSOFT]